Ex 2015, quasi 2016



JANVIER – On se souvient que la fin de l’année 2014 a été quelque peu mouvementée, et bientôt on saura pourquoi! En attendant, nous sommes à Londres et la BBC me garde bien occupée, bien que je passe ce premier mois de l’année à dormir – travailler – dormir – manger – dormir – dormir – manger – dormir.


FÉVRIER – Ah, ben le voilà le fruit de mer mal digéré pendant les fêtes! La fabuleuse créature (tous les bébés ne le sont-ils pas?) qui se fabrique dans mon antre est déjà surnommé baby-warrior, puisqu’elle a survécu à un accident (voiture 1 – Sandie piétonne 0).


MARS – Ma grande amie Chloé m’accompagne à Copenhague. Autant je garde un souvenir mémorable de mes découvertes culinaires danoises, autant la ville ne m’a pas tapé dans l’oeil. Trop gris peut-être, dans le ciel comme sur les murs.


AVRIL – C’est enceinte de 20 semaines que je rejoins l’homme en Centrafrique. Ce deuxième voyage à Bayanga est un tantinet plus tranquille (brioche oblige), on observe quand même des pangolins, des hippopotames, des antilopes duikers…


MAI – Je me joins à Nathalie et sa bande de surfers des mers du Nord pour un week-end de plage et balades à Bude. Je ne tâte pas de vague – je ne sais déjà pas tenir sur une planche en temps normal, alors ce n’est pas avec 5kg de plus dans le ventre que j’arriverai à quoi que ce soit!


JUIN – Fabriquer un bébé ne m’incommode pas le moins du monde. Je nous inscrit, moi et ma protubérance, dans un cours de yoga au dernier étage à toit ouvert du Shard à Londres. Jouissance, plénitude, équilibre.


JUILLET – On embarque pour l’Opération EAG: l’Écosse Avant le Gosse. Ça fait de nombreuses années que je veux fouler le sol libre de William Wallace, et je ne suis pas déçue. Ma morphologie de fin de grossesse ne nous permet pas de faire toutes les randonnées auxquelles ces paysages mystiques nous invitent, mais Skye nous livre tous ses secrets pluvieux!


AOÛT – La nidification, vous connaissez? Je suis en plein dedans. De retour sur la Côte d’Azur, à savoir mon nid, j’assiste à des cours de lactation, je plie du linge taille 0, j’achète des couches lavables qui ne serviront qu’une fois, et je mange des Magnums triple chocolat pour faire face à la canicule.


SEPTEMBRE – Bonjour toi! Tu as montré le bout de ton crâne (oui en fait ce n’est pas le nez qui sort en premier!) le 29 août, le lendemain de l’anniversaire de ton arrière grand-père et nous te sommes reconnaissants de ne pas lui avoir volé la vedette. Grand homme et petit homme ont donc 90 ans d’écart.


OCTOBRE – Nidification, la suite. On commence à se balader à 3. Il faut en profiter, un tout-petit n’est absolument pas un obstacle pour voyager. Tu rencontres arrière grand-mère, grand oncle, grande tante et grands cousins à Auch. L’air de la campagne nous fait à tous les 2 le plus grand bien.


NOVEMBRE – Premier trajet en train à 3. Habituez-vous, les « premières fois » vont durer un moment! Nous sommes en route pour Londres depuis Marseille. On y reste quelques jours, le temps pour mini S d’assister à son premier ciné, sa première expo, sa première conférence, sa première soirée Halloween…


DÉCEMBRE – On ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Premier vol pour mini S à 3 mois, direction Casablanca, où nous passons 6 semaines pour les fêtes. Là aussi bébé allongera sa liste de premières fois: premier Noël, premier parc d’attraction…ok j’arrête, de toute façon on arrive en 2016 ;)