Premier bilan indien

Pour faire le bilan du premier mois, je vais à nouveau m’appuyer sur les questions qui m’ont été posées récemment:


Qui décide du contenu de tes cours? Heureusement et malheureusement c’est moi. Heureusement parce que ça laisse une grande liberté, et parce qu’on est toujours plus à l’aise avec un programme qu’on a monté soi-même, ne serait-ce que parce qu’on le connait sur le bout des doigts. Malheureusement, parce que parfois je suis en manque d’inspiration, surtout quand les enfants réagissent négativement à toutes mes tentatives. Le plus frustrant, c’est qu’avec des enfants si jeunes, et la barrière de la langue, plus de 60% du temps est consacré au maintien de la discipline. Mais dans les bons jours, quand les enfants sont pratiquement tous concentrés pendant 1h, c’est très gratifiant. Résultat ? On ne s’ennuie pas ! Aucun cours ne se ressemble, et je ne sais jamais à quoi m’attendre ! Ca garde alerte ;-)

Quels sont tes cours préférés ? Certains pensent avoir la réponse à cette question, sans hésitation…et non ce n’est pas la danse ! C’est le théâtre, de loin ! Le seul sujet que j’ai enseigné avant de venir en Inde est l’anglais. Je ne savais pas du tout quelle type de prof je serais. Je me surprends agréablement en théâtre, où l’inspiration ne me manque jamais. La danse c’est beaucoup plus délicat, parce que je suis très perfectionniste, et j’ai du mal à être satisfaite de ce qui est accompli. Je ne blâme pas les enfants bien sûr, je pense surtout qu’autant je suis une bonne exécutante, autant enseigner les techniques de la danse est loin d’être inné !! Il faut dire que j’ai commencé très jeune, et je me retrouve à devoir apprendre à des filles de parfois 12 ans comment pointer le pied ! Alors on est loin des pliés-tendus…. Mais parfois je mélange théâtre et danse, dans un cours d’expression corporelle, et ça fonctionne très bien. J’ai rarement besoin de faire des rappels à l’ordre dans ce cours. Evidemment ce qui fonctionne le mieux à cet âge c’est encore de dépenser leur énergie. Alors même en « écriture créative », je leur fais faire des jeux pour inventer des histoires, pour qu’ils se défoulent avant d’écrire. Le plus dur est que certains ne parlent pas un mot d’anglais. Difficile de garder la cohésion !

Que fais-tu pendant ton temps libre ? J’aimerais répondre beaucoup de yoga, du vélo, des abdos…mais les cours nous exténuent tellement qu’il nous reste peu d’énergie pour le sport en fin d’après-midi ! Les cours finissent vers 16h30 mais on passe beaucoup de temps à monter la pièce de théâtre, ou faire le programme de nos cours. Notre seul jour de repos est le dimanche, et généralement on s’organise une sortie ou une activité en groupe, comme le temple à Kotdwar dimanche dernier.

Aujourd’hui était férié, et nous sommes allés à vélo au village de Sarkala. J’ai voyagé en première classe, c’est-à-dire sur le porte-bagage de Rahul, parce qu’il n’y avait pas assez de vélos pour tout le monde. On n’a pas eu besoin de tirer à la courte-paille, tous les vélos étaient immenses et je ne touchais pas par terre, je me suis donc portée volontaire. Une des profs de l’école nous a invités à prendre le chaï chez elle et rencontrer sa smala. Nous avons aussi visité le temple du coin, et un autre un peu plus loin, ouvert et en pleine nature.

En ce moment nous avons la visite de Maja, une danseuse croate qui vit en Inde depuis 5 ans. Elle donne des cours aux enfants, mais nous profitons aussi de son talent pendant nos « trous » le matin. Elle nous a donné un premier cour de contemporain hier.Mercredi nous avons assisté à un deuxième mariage, et pour l’occasion Gautam nous a fait le Mhandi : le henné sur les mains.

Je passe la majorité de mon temps libre en communauté, mais quand je prends du temps pour moi le soir, c’est pour écrire, lire, laver mon linge, ou faire des crêpes pour le dessert, comme ce soir !


Dans l’ensemble le temps passe vite et lentement à la fois, ce qui est loin d’être désagréable ! J’ai du mal à croire que ça fait déjà 1 mois que je suis ici, mais quand je prends mes 10 minutes quotidiennes posée au soleil, le temps s’arrête un peu, et je recharge mes batteries.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout